19 juin 2017

Internet Sans Frontières appelle le Gouvernement malien à maintenir l’accès à Internet

Par Julie Owono Dans Communiqué de presse

Dans une lettre ouverte remise le 19 juin 2017 au Président du Mali, Internet Sans Frontières et 22 organisations maliennes et internationales appellent le gouvernement du Mali à maintenir l’accès à Internet des maliens en toutes circonstances, notamment en ces temps d’opposition au projet de modification constitutionnelle présenté par le gouvernement.

La lettre ouverte intervient une semaine après que les réseaux sociaux Facebook et Twitter aient été inaccessibles, obligeant ainsi un bon nombre de maliens à recourir à l’utilisation de réseaux privés virtuels (VPN) pour pouvoir accéder à ces sites internet. Ni le gouvernement malien, ni les fournisseurs d’accès à Internet n’ont à ce jour avancé d’explication pour cette privation de l’exercice de la liberté d’expression, et son corollaire celle de communiquer.

Ce n’est pas la première fois que l’accès aux réseaux sociaux est perturbé dans ce pays d’Afrique de l’Ouest qui compte 2 millions d’internautes, dont 1 million inscrits sur Facebook : en août 2016, le réseau social Facebook avait été inaccessible, au moment où se tenaient d’importantes manifestations contre le gouvernement. Le Mali avait ainsi rejoint une liste de pays d’Afrique ayant suspendu tout ou partie de l’accès à Internet de leurs populations, pour des raisons politiques.

Internet Sans Frontières est très préoccupée par le recul des libertés en ligne au Mali, et appelle le gouvernement à protéger l’accès à Internet, dans la droite ligne du Plan Mali Numérique 2020.

Lire la lettre ouverte et la liste des signataires

Contact presse : Julie Owono, Directrice exécutive – julie@internetsansfrontieres.org

 

Laisser un commentaire